Section du 18ème arr. de Paris

Section du 18ème arr. de Paris
Accueil
 
 
 
 

Apple contre Attac ou quand l’Al Capone du numérique poursuit ses victimes en Justice

Nous vivons des temps déraisonnables où le vice attaque la vertu.

 

Ainsi, Apple poursuit en justice Attac pour avoir osé dénoncer par des moyens démocratiques et non violents les pratiques d’évasions fiscales massives de la firme à la pomme. Il est vrai qu’Attac avait tapé là où cela fait mal en mettant en cause le principal outil marketing d’Apple : sa réputation d’être une firme cool.

 

Non Apple n’est pas cool, non Apple ne veut pas le bonheur de l’humanité, la seule chose qui inspire cette firme est la recherche du profit maximal à tout prix. Outre « l’optimisation fiscale », les actionnaires d’Apple ont construit leur fortune au prix de la santé et de la vie des salariés chinois de ses sous traitants, et du saccage de la planète avec comme stratégie centrale l’obsolescence programmée.

 

Il est temps de tourner la page d’une firme d’imposteurs dont les seuls talents ont été de déposer des brevets sur les idées des autres, de faire du marketing en usurpant des valeurs qui ne sont pas les siennes et du lobbying et de la corruption pour faire payer ses impôts par les autres.

Vive le logiciel libre et le matériel non propriétaire. L’avenir du numérique appartient aux Communs et non aux vieilles logiques prédatrices qui font de la cupide firme de Cupertino un reliquat du XXe siècle finissant.

 

Le PCF assure à ATTAC et ses militants de toute sa solidarité pour leur juste combat. Il demande au gouvernement de prendre enfin les mesures nécessaires au niveau national et européen afin qu’Apple paye les impôts qu’elle doit à notre pays.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.